CommArt International Spin-off Université Hasselt

L'apprentissage efficace d'une langue étrangère: autonomie + tutorat

 

Apprentissage mixte en semi-autonomie - Semi-autonomous blended learning

              Le processus d'apprentissage: le modèle CommArt

 

Le point de départ: la situation initiale de l'apprenant*

Cette situation est caractérisée par:

  1. les connaissances déjà acquises:
    • connaissances langagières déjà présentes (certainement de la langue maternelle, le cas échéant d'une ou de plusieurs LE**, peut-être même de la langue étrangère ciblée)
    • d'autres connaissances déjà acquises (autres disciplines, connaissance générale, connaissance culturelle …)
  2. les compétences déjà acquises (communicatives, informatiques …)
  3. une certaine attitude d'apprentissage résultat d'expériences précédentes (envie/soif d'apprendre, fatique/indifférence d'apprendre …)
  4. une certaine méthode d'apprentissage (inductive, déductive, auditive, visuelle …)

 

L'objectif à atteindre: l'apprenant dans la situation finale ciblée

Grosso modo l'enseignement des LE vise quatre objectifs:

  1. un certain niveau de connaissance de la langue étrangère
  2. un certain niveau de compétence dans la langue étrangère
  3. une certaine attitude vis-à-vis de la langue étrangère, de ses locuteurs et de sa culture
  4. une certaine attitude d'apprentissage

 

Comment jeter un pont entre ces deux situations?

  1. en acquérant certain contenus
  2. en s'appropriant une certaine compétence communicative dans la langue étrangère
  3. en faisant sienne une certaine attitude vis-à-vis de la langue étrangère

 

Le moyen: le modèle CommArt: l'apprentissage mixte en semi-autonomie, un modèle en trois phases

 

Phase Tâche Comment l'exécuter? Quelle aide?
Phase-1 Préparation: éléments à acquérir Apprentissage en autonomie, le cas échéant tutorat - Echéancier
- Tracking & dashboards
Phase-2 Finition de la base Avec l'aide de collègues ou du tuteur  
Phase-3 Pratique (par des simulations) Aide du tuteur - Organisateur
- Feedback

 

Phase 1: Apprentissage en autonomie

Dans cette phase, l'apprenant est responsable lui-même de son processus d'apprentissage. Il y acquiert tous les éléments qu'il utilisera dans la phase 3, c'est-à-dire dans des situations de communication authentique simulée (= communication avec un ou plusieurs partenaire(s)/interlocuteur(s)). A cette fin, les modules CommArt lui offrent dans un seul environnement (all-in-one) tout ce qu'il lui faut: 

  1. les dialogues/textes de base avec traduction et audio (parfois plusieurs accents)
  2. les exercices avec leurs solutions et du feedback approprié, rangés suivant le principe du sablier
  3. un dictionnaire spécifique avec outil intelligent (= double) de consultation
  4. une grammaire fonctionnelle
  5. des lexiques thématiques avec traduction
  6. de l'information culturelle (‘Landeskunde’)
  7. un condensé de culture communicative
  8. une navigation conviviale entre théorie et exercices

Cette phase se caractérise par l'interaction permanente entre l'apprenant et la matière à acuérir. En effet, celle-ci doit être assimilée activement afin de la fixer. Elle se construit progressivement et est révisée à l'aide d'exercices toujours plus complexes. Un parcours d'apprentissage clair indique le chemin à suivre.

En guise de préparation l'apprenant élabore un échéancier lui-même ou avec l'aide du tuteur. Voir “Comment maximiser le rendement?”

Dans cette phase, l'apprenant et le tuteur peuvent disposer de "tracking" et de "dashboards" pour garder un aperçu des activités exécutées en ligne et des résultats obtenus. Si on le souhaite, des graphiques permettent de comparer anonymement ses propres efforts/résultats avec ceux des autres apprenants. En effet, la recherche a prouvé que cela stimule la motivation intrinsèque, mais que cela diffère d'un personne à l'autre. Le tuteur peut visionner et comparer les activités du groupe entier mais aussi de chaque apprenant individuel, ce qui lui permet de se faire une idée de l'engagement des apprenants pendant cette phase d'apprentissage en autonomie.

 

Phase 2: Balayer les obstacles

Probablement l'apprenant s'est heurté à des problèmes majeurs. Tout d'abord il en discutera avec ses collègues. En effet, la solidarité des "peers" ne manque pas de renforcer la motivation intrinsèque. Les difficultés qui ensuite restent irrésolus, sont soumis au tuteur-expert. Ces discussions sont enrichissantes aussi bien pour le tuteur (valorisantes) que pour l'apprenant (clarifiantes).

 

Phase 3: Création de productions langagières

Maintenant les apprenants essaient d'utiliser les connaissances acquises dans une compétence langagière créatrice, soit orale (conversation, présentation, débat, jeu de rôle véridique ...), soit écrite (rédaction de toutes sortes de textes ...). Dans cette phase le tuteur organise les tâches et en tant qu'expert linguistique il donne à chaque apprenant du feedback sur mesure.

A la fin de cette troisième phase, les apprenants constateront qu'ils disposent d'une compétence langagière plus forte. Et qui plus est, ils pourront utiliser les connaissances et les compétences nouvellement acquises dans leur fonctionnement de tous les jours ou sur leur lieu de travail.

----------------------------------------------------------------------------

* Apprenant = élève, étudiant, apprenti ... - Tuteur = professeur, enseignant, coach ...

** LE = langue(s) étrangère(s)

En visitant notre site, vous acceptez l'utilisation des témoins (cookies). Ces derniers nous permettent de mieux comprendre la provenance de notre clientèle et son utilisation de notre site, en plus d'en améliorer les fonctions. Masquer ce message En savoir plus sur les témoins (cookies) »