CommArt International Spin-off Université Hasselt

Comment maximiser le rendement par l'utilisation des modules CommArt?

Comment maximiser le rendement des modules CommArt?

De l'apprentissage en autonomie assisté et en (semi-)autonomie

CommArt International s.a. distribue les modules d'apprentissage hi-tech basés le plus souvent sur des recherches scientifiques approfondies menées par le Centre de Linguistique Appliquée (CTL), unité R&D de l'Université Hasselt. Ces e-modules profitent des acquis technologiques les plus récents, ils sont multimédia, flexibles et polyvalents. L'entreprise crée aussi elle-même des e-modules, quel que soit leur contenu, cela en étroite collaboration avec des auteurs expérimentés, assistés par ledit CTL.

L'apprentissage commence tout naturellement par une phase de découverte qui évolue petit à petit (par des répétitions à intervalles toujours plus grands) vers la fixation de la connaissance ou l'acquisition de la compétence visée, dans le cas présent savoir utiliser une nouvelle langue.

Les modules ont été conçus pour l'apprentissage en (semi-)autonomie. Une bonne dose d'autodiscipline est donc requise. A cette fin, élaborez un calendrier strict que vous respectez rigoureusement, de préférence avec des moments de travail fixes par semaine. Voici une proposition de schéma des répétitions (à adapter par chacun selon ses capacités d'apprentissage):

  1. Moment 1: Leçon A (à faire trois fois)
  2. Moment 2: Leçon B (2x) + leçon A (1x)
  3. Moment 3: Leçon C (2x) + leçon B (1x)
  4. Moment 4: Leçon D (2x) + leçon C (1x) + leçon A (1x)
  5. Moment 5: Leçon E (2x) + leçon D (1x) + leçon B (1x)
  6. Moment 6: Leçon F (2x) + leçon E (1x) + leçon C (1x)
  7. et ainsi de suite

Vous pouvez utiliser les e-modules CommArt de plusieurs façons dont ci-après un bref aperçu avec quelques conseils susceptibles de vous aider pour en profiter au maximum. 


1 Flexible et polyvalent

Possibilité 1: la progression linéaire

Vous parcourez les modules linéairement, c.-à-d. vous suivez la progression linéaire telle que pensée par les auteurs. Vous commencez donc par le début et progressez vers la fin pas à pas, exercice après exercice. Vous avez un accès permanent à la théorie correspondante.

Possibilité 2: l'accès latéral

En fonction de vos besoins du moment, vous pouvez aussi étudier une situation communicative spécifique ou attaquer ou réviser l'un ou l'autre sujet grammatical.

A cette fin, les auteurs ont tenu compte pendant le développement des styles d'apprentissage inductifs et déductifs.

Vous préférez commencer par les exercices? Quand vous faites trop de fautes, un simple clic donne accès à la théorie correspondante.

Mais vous pouvez également commencer par la théorie et ensuite vous tester en faisant les exercices.


2 L'apprentissage en (semi-)autonomie: comment?

2.1 L'apprentissage en autonomie

Par leur feedback élaboré les modules de CommArt conviennent parfaitement aux exigences de l'autodidacte. Grâce aux progrès fulgurants de l'informatique, les e-modules peuvent:

  • Permettre un nombre illimité de répétitions individuelles
  • Donner une autre forme au même contenu
  • Intégrer de façon harmonieuse la culture communicative à l'aide d'éléments multimédia
  • Offrir un large entraînement audio 
  • Prononcer chaque texte écrit avec TTS
  • Donner un retour sur les fautes après chaque exercice, voire même pour chaque item
  • Créer la possibilité d'une communication électronique orale ou écrite

Mais jusqu'ici l'informatique n'est pas en mesure de corriger tout type d'exercice de rédaction, de conversation ou de présentation orale. Pour cela, le tuteur humain, expert de la langue, reste indispensable.

Voici quelques conseils à l'intention de l'autodidacte:

  • Cherchez autant que faire se peut du contact avec des locuteurs natifs dans leur environnement naturel (par des voyages touristiques, via la télévision, la radio, la lecture ...), via les médias sociaux
  • Si vous avez la possibilité, essayez de trouver des collègues-apprenants pour vous entraîner oralement à des moments réguliers (groupes de conversation ou par exemple via skype)
  • Fixez des échéances strictes, éventuellement avec une récompense à la clef. Elaborez un plan de travail et respectez-le à tout prix.

 

2.2 L'apprentissage semi-autonome ou assisté  (apprentissage combiné ou ‘blended learning’)

2.2.1 Avec suivi automatique (par exemple à l'aide de EMCG©-Tracking, voir www.commart.be)

Dans ces cas, le tuteur ('coach') élaborera un échéancier, de préférence en concertation avec les apprenants.

Ceux-ci font les exercices en toute autonomie aidés par le feedback automatique du module ou par des écrans explicatifs. Grâce au suivi automatique, le tuteur peut voir à tout moment et en temps réel jusqu'où les participants ont progréssé, avec quels résultats, à quelle vitesse et avec quel degré de correction ils évoluent à travers les exercices au programme …  Si besoin en est, il peut venir au secours à l'aide de messages écrits ou oraux électroniques, attirer l'attention sur certains pièges ou sur certaines difficultés, renvoyer vers des parties du module visiblement maîtrisées insuffisamment.

Le tuteur peut organiser des "sessions de retour". C'est l'occasion de contrôler rapidement si la matière programmée est connue de façon satisfaisante.  Après suivent les mises en situation de production libre (jeu de rôle, présentation, débat, conversation, rédaction ...). Les retours ciblés et quasi individuels de la part du tuteur enrichissent ce type d'exercices. 

Quelques conseils à l'intention de l'apprenant assisté:

  • Prenez soin à élaborer une planification réaliste et respectez-la rigoureusement
  • Faistes-vous assister, voire même conduire par votre tuteur
  • Demandez conseil aussi à vos collègues-apprenants
  • Ne manquez en aucun cas les sessions de retour et participez-y le plus activement possible
  • Cherchez un maximum de contact avec la langue-cible, si possible dans son biotope naturel
  • Gâtez-vous avec une petite récompense chaque fois que vous parcourez une nouvelle étape avec succès

 

2.2.2 Sans suivi automatique mais avec des sessions de retour

En toute autonomie vous parcourez l'e-module (théorie et exercices) suivant rigoureusement le calendrier convenu avec votre tuteur ou établi de votre propre initiative. De cette façon vous apprenez le plus. Dans une telle organisation, le tuteur ne peut pas voir ce que vous faites (ou ne faites pas).

Après une période relativement courte de travail indépendant, une session de retour est prévue qui se déroule comme décrit ci-avant (voir 2.2.1). Avec une telle organisation, le moment de contrôle est d'une importance capitale afin de maintenir l'autodiscipline indispensable.

 

2.2.3 Dans une organisation telle qu'à l'école

Ce mode de travail connaît deux phases.

  • Première phase

(Presque) tous les exercices se font dans une salle informatique ou dans une salle de classe où (presque) chacun dispose de son propre PC ou portable. Le tuteur assume maintenant le rôle de conseiller et devient l'expert de la langue là où la nécessité se manifeste.

Il va de soi que le tuteur peut convenir qu'une série d'exercices se font en autonomie, par exemple à la maison.

  • Deuxième phase

Elle se présente comme les sessions de retour décrites ci-avant.

En visitant notre site, vous acceptez l'utilisation des témoins (cookies). Ces derniers nous permettent de mieux comprendre la provenance de notre clientèle et son utilisation de notre site, en plus d'en améliorer les fonctions. Masquer ce message En savoir plus sur les témoins (cookies) »